A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Kery James paroles L impasse (feat Bene) lyrics


L'impasse...
Vas-y, toi ! Arrête de me prendre la tête, là !
Qu'est-ce que tu faisais avant ?
On n'a pas de thunes, on fait c'qu'y a à faire,
C'est pas toi qui donnes à manger à ma mère,
Alors laisse-moi tranquille un peu
(tu pètes les plombs, Béné)
Moi j'veux de l'oseille !
(tu veux de l'oseille ?)
De l'oseille, y'a qu'ça de concret pour moi !
(à toi de voir !)

REFRAIN x2
C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
De toute façon en France on est grillés
J'ai pas b'soin de leurs diplômes
Y m'faut des billets

Tu veux quitter l'école ?
Béné ? Tu pètes les plombs, tu déconnes ! (Non, non !)
Où tu vas, beaucoup ont été
Mais autant que leurs sourires, leur avenir y est resté
Ça fait 2, 3 générations qu'on fait les mêmes choses
Pas de la même manière mais on s'fout en l'air pour les mêmes causes
Les mêmes toxicos arrachent leurs mères pour les mêmes doses
Les halls changent d'aspect mais nos frères gardent les mêmes poses
Sais-tu à quoi tu t’exposes ?
Si t’allumes la mèche, p’tit frère, faut bien qu’ça explose
Les mêmes contrats avec la rue, contenant les mêmes clauses
On t’bute si tu causes…trop ! Respire si t’es claustro.
La rue, c’est étouffant ; y’a qu’des malades, c’est l’hosto.
Les parcours atteints de scoliose
Plus personne ne marche droit dans la névrose
C’est ça qu’tu veux ? Béné…dis-moi, est-ce que c’est ça qu’tu vaux ?
(Vas-y, vas-y !)
Est-ce que c’est ça ta vie ? Béné…dis-moi, est-ce que c’est ça qu’tu vises ?
(Ouais, et alors ?)

REFRAIN x2
C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
De toute façon en France on est grillés
J'ai pas b'soin de leurs diplômes
Y m'faut des billets

Hey, si t’arrêtes l’école maintenant,
Dès maintenant, j’peux t’raconter c’qui risque fort de t’arriver, Béné !
Tu vas monter une équipe, un ancien t’avancera de la coke et du shit,
Pour la picrave, y t’faudra un terrain,
Comme t’es jeune et brave, tu l’obtiendras à coups de surin,
Là, tu prendras la place de mecs qui sont en place depuis trop longtemps,
Et qui oublient que le temps passe, mais chacun son temps,
Toutes nos légendes sont mortes ou déchues, enfermées ou fichues
Parce que trop d’séjours en prison, trop d’séjours en HP,
Quand je rappe la rue, c’est précis, c’est de la HD,
Tu détailles, mon gros, avec du cran et des gros flingues, tu feras des grosses thunes,
De la BAC aux stups, victime de ta réput’, tout l’monde aura un œil sur ta fortune,
T’auras plus besoin d’personne, pour t’avancer quoi qu’ce soit,
Tu descends en Espagne, que pasà ? Maintenant, c’est toi qui distribues,
D’autres attendent dans l’ombre patiemment que tu trébuches.
Ouais, ouais mais t’inquiètes, ils peuvent toujours attendre ma chute (attendre ta chute),
Je serais toujours à la hauteur de ma réput’, j’serais rusé,
J’aurais confiance en personne, sauf en mes associés, tous des cas sociaux de JC.

REFRAIN x2
C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
De toute façon en France on est grillés
J'ai pas b'soin de leurs diplômes
Y m'faut des billets

Maintenant qu’c’est toi qui distribues, les enjeux ne sont plus les mêmes, ainsi que les problèmes,
Difficile de grimper sans faire du mal à personne, sans y laisser d’ta personne,
Ça, personne n’a pu le faire, un mec refusera d’te payer,
Tu tiendras à ce qu’il soit l’dernier à essayer,
Il criera dans tout Paname, qu’il t’a banané,
Et pour qu’tu récupères ta came, il faut qu’tu l’cannes : quel culot !
J’tuerais personne pour de l’argent, c’est vrai qu’j’veux des thunes,
Mais j’ai quand même une éducation (bien sûr),
J’suis pas cinglé, j’veux pas m’faire épingler à vie mais une chose est sûre, j’vais pas baltringuer.
Hey, tu penseras n’pas avoir le choix, tu l’feras,
Faut qu’tu l’fasses et tu l’buteras, qu’est-ce que tu crois ?
Sinon d’autres mecs viendront te racketer ta came, tes goves et les loves que t’as mis de côté,
Tu tiendras trop à ta réputation d'homme d'action, donc tu passeras à l'action,
Ça s'fera en une fraction d'seconde, mortelle sera la sanction,
Pour ceux qui restent en vie et envient ton ascension,
Ta côte va grimper et même chez les condés ton dossier va changer d'fichier,
Fiché au grand banditisme, t'imagines bien que la fin s’ra triste, yeah !
Tu t'feras balancer sur un coup d'fil anonyme, stoppé dans ta lancée,
Sur un retour d'Espagne, tu t’feras lever, chargé,
Le pire c'est qu’même tes potes vont te charger,
Commissions rogatoires, écoutes,
T'as beau mettre toutes tes thunes dans le baveux, écoute !
Tu feras 10 ans pleins, même primaires, t'effectueras ta peine même si tu pleures des rivières.
Seul ta mère va t'assister, après un an ou deux tous tes potes vont se désister,
Allez ! Peut-être qu'un seul te rest’ra fidèle,
C'est lui qui t'apprendra que ta meuf t'est infidèle,
Tu vas péter les plombs, bloqué derrière les barreaux,
Sortir au bout de 10 ans, usé, au bout du rouleau,
Avec une longue liste de comptes à régler,
Mais les mecs de ton équipe se sont faits flinguer,
Se sont faits dépasser par des petits jeunes ambitieux,
Braves comme toi à l'époque, encore plus vicieux,
Pour pouvoir t'refaire, qu'est ce que tu pourras faire ?
A part monter sur un braco ? Mais ça te coûtera cher…
Parce que la prochaine fois c'est 20 ans,
T'es dedans car maintenant t'as aucune qualification,
T'auras palpé trop de fric pour pouvoir accepter de bosser pour l'smic,
Tu seras pris dans la spirale, tu t'rappelleras mes paroles,
Tu envieras ceux qui auront poursuivi l'école,
Il s’ra trop tard, ce qui est fait est fait,
Tu regretteras l'époque où tu m’disais :

REFRAIN
C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
De toute façon en France on est grillés
J'ai pas b'soin de leurs diplômes
Y m'faut des billets

C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
Ça sert à éviter la picrave, la violence, la prison,
Contempler autre chose que des tours comme horizon, Béné !

C'est maintenant qu'y m’faut des thunes
Dis-moi, ça sert à quoi d’faire des études ?
Ça sert à construire un avenir,
Nourrir l’espoir qu’on peut peut-être obtenir c’que nos parents n’ont pu avoir, Béné !

L’impasse…
On n’en sort pas, nos petits frères nous remplacent,
Dans l’impasse…
Nos choristes agressent les touristes, c’est triste,
Ici, c’est vie hardcore, cash-money… risques,
Il neige même sur nos collèges, nos choristes n’font pas du solfège,
Thug life, l’histoire s’répète et tu crois être le plus vicieux,
L’impasse…

Kery James paroles L impasse (feat Bene) lyrics